English

Action Hybride est un collectif d’artistes internationaux, initié par Francesca Sand en janvier 2018.
Ses membres actifs sont : Fur Aphrodite, Maria Clark, Loredana Denicola, Louise Dumont, Pascaline Rey, Francesca Sand, Vanda Spengler,  Elisabette Zelaya et Louise A. Depaume.
En savoir plus sur les membres (liens et dossier) >>
L’association organise des expositions, des rencontres, des réflexions, des workshops, autour des thématiques du corps et de la condition humaine. Son orientation est définie par un MANIFESTO Le Corps social et politique.
Lors de ses événements, le collectif accueille des artistes et des personnes invitées.
Pour proposer un projet ou nous contacter: actionhybridecie@gmail.com

MANIFESTO
LE CORPS SOCIAL ET POLITIQUE
manifesto

* Action Hybride est un collectif d’artistes dont les membres sont résolument engagés dans la thématique du corps.

* Action Hybride est présente sous toutes les formes de disciplines artistiques : de la performance à la photographie, de la peinture à l’installation, de la vidéo à la sculpture, du dessin à l’écriture.

* Action hybride met en scène le corps. Elle interroge ses limites par des pratiques, prospectives et visions qui questionnent l’avenir de l’être et de la condition humaine: un corps « autre », un après-corps, un corps post-humain.

* Action hybride réactive les sensibilités anesthésiées. Elle se positionne face aux agressions continues d’une société constituée en spectacle médiatique qui nie la liberté d’expression. L’œuvre reste une trace, et le corps devient mémoire.

* Action Hybride réagit au corps stéréotypé de l’imagerie de masse. Elle révèle la vulnérabilité de chacun et de tous, met en scène le corps invisible, sous exposé, fragilisé, toutes les formes de sensibilités que la société contemporaine occulte.

* Action hybride questionne l’identité et sa transformation. Le corps-reflet, l’hybridation, les images métamorphoses sont autant de possibles qui ouvrent des perspectives et permettent une autre approche du réel.

* Action hybride voit dans la nudité un dispositif de résistance. La peau, les veines, le sang participent aux flux de l’existence et de la condition humaine. Et le corps nu, l’intime ou le désir soutiennent chacune de ses actions artistiques.